Intervention de Coop’actions et de la Fabrique des Transitions à la Rencontre entre territoires en transitions

Quelles coopérations entre communes et intercommunalités, entre communes et société civile ? Quelle nouvelles formes d’ingénierie de transitions territoriales ?

Les 10 et 11 juin à Monnières (44) s’est tenue la rencontre entre territoires en transitions, organisée par le collège des transitions sociétales. Kamel Dembri, coop’actions et Cécile Lelabousse, Fabrique des Transitions Bergeracoise on pu témoigner et partager lors d’une intervention notre récit de territoire et notre démarche de coopération.

En réponse aux enjeux écologiques et démocratiques, sanitaires et sociaux, nous allons devoir « négocier nos modes de vie » : nos manières d’habiter, de manger, de se déplacer et, plus généralement, de produire et de consommer. Si certaines dispositions relèvent du niveau national et européen, de nombreuses réponses peuvent être apportées au niveau régional, départemental, intercommunal et communal. Le rôle des territoires locaux apparaît donc de plus en plus important pour porter ces transitions.

Mais ce portage est lui-même interrogé par la difficulté de coopérer, que ce soit entre les territoires eux-mêmes (communes/intercommunalité) ou entre collectivité et société civile (entreprises, agriculteurs, associations), et ce dans un contexte de forte défiance envers notre démocratie représentative, nos institutions, voire de plus en plus «l’autre».